Totems

« L’important est non l’objet mais ce qu’il dit » // Tadashi Kawamata, artiste japonais proche du Land’Art

Traditionnellement, les totems servaient à raconter l'histoire des familles et des clans autochtones et à préserver le récit des événements historiques importants.

Le totem est aussi un symbole. Totems symboles de la féminité, vitalité, spontanéité et optimisme, messages clés du travail de Nathalie Chaulaic.


Lances-totems

La part masculine des femmes - Le Yin et le Yang

[Dans le taoïsme chinois]. Chacun des deux aspects opposés et complémentaires de tout ce qui existe (le yin correspondant à la terre, à la lune, à l'ombre, au froid, à l'eau, à l'humidité, à la passivité, à la féminité; le yang correspondant au soleil, à la lumière, à la chaleur, à la sécheresse, à l'activité, à la masculinité) et dont l'alternance, l'interaction permanentes produisent la vie, forment le grand principe de l'Ordre universel ou Tao. Le yang et le yin ne sont jamais l'un sans l'autre. (...) 
R. Guénon, La Grande triade, 1957.

Les lances-totems sont notre part masculine, empreintes de féminité... ou l’inverse.

« L’important est non l’objet mais ce qu’il dit »
 Tadashi Kawamata, artiste japonais proche du Land’Art